Tout savoir sur les décorations civiles en France

Décorations civiles françaises : tout ce que vous devez savoir

Source : Pixabay

 

En France, les ordres, décorations et médailles civiles sont conçues pour récompenser les citoyens pour leur mérite et/ou leurs services rendus à la patrie. Très structuré, ce système englobe toute une hiérarchie de distinctions, attribuées sous diverses conditions.

Si la plupart des récompenses sont réservées aux militaires, il en existe également un grand nombre pour les civils. Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut connaître sur les ordres, décorations et médailles destinés aux civils.

Décernés avec parcimonie, les ordres nationaux ont une fonction hautement symbolique

Placés sous l’autorité directe du président de la République, les ordres nationaux ont une fonction très symbolique. En effet, ces ordres honorifiques sont conçus pour récompenser des mérites exceptionnels. Au nombre de 3, les ordres nationaux comportent plusieurs grades, et les nominations se font avec parcimonie.

Créée en 1802, la Légion d’Honneur constitue encore aujourd’hui la plus haute distinction attribuée en France. Il s’agit également de la plus connue. Prévu pour récompenser les militaires et civils ayant rendu des « services éminents à la France », cet ordre national comporte cinq échelons : Chevalier, Officier, Commandeur, Grand Officier et Grand-Croix.

L’ordre de la Libération et l’ordre du Mérite sont les deux autres ordres nationaux français. Le premier, réservé aux personnes ayant contribué à la lutte contre l’occupant allemand, n’est plus décerné de nos jours. Le second, quant à lui, est toujours accessible. Il récompense les « mérites distingués » rendus à la Nation et constitue, entre autres, le marchepied avant la Légion d’Honneur.

Les ordres ministériels récompensent des mérites très spécifiques

Les ordres ministériels sont, comme leur nom l’indique, sous l’autorité d’un ministre. Comme les ordres nationaux, ils constituent des récompenses très prestigieuses. Cependant, celles-ci sont toujours spécifiques à un secteur (agriculture, éducation, culture, etc.), d’où leur rattachement à un ministère précis.

Avant le 1er janvier 1964, les ordres ministériels étaient encore au nombre de 16. Aujourd’hui, seuls 4 d’entre eux sont toujours attribués :

  • L’ordre des Palmes académiques, qui récompense les services rendus à l’Education Nationale
  • L’ordre du Mérite agricole, qui récompense les services rendus à la France dans le domaine agricole
  • L’ordre du Mérite maritime, qui récompense les services rendus au pays dans le domaine maritime
  • L’ordre des Arts et des Lettres, qui récompense les personnes s’étant distinguées dans le milieu artistique ou littéraire.

Les décorations civiles, qui récompensent généralement les loyaux services

Insignes et médailles - DRAGO PARIS

Source : Drago Paris

Enfin, les décorations civiles servent à récompenser les citoyens qui se sont comportés de manière exemplaire, et ont apporté leur contribution à la grandeur nationale. Plus accessibles que les ordres ministériels et nationaux, elles n’en sont pas pour autant moins prestigieuses.

Parmi les récompenses les plus connues, on peut notamment citer la médaille du travail, qui sert à récompenser « les bons et loyaux services » des salariés du privé. Pour l’obtenir, il convient d’avoir au moins 20 ans d’ancienneté dans une ou plusieurs entreprises françaises. Il peut s’agir d’une entreprise située en France, ou d’une entreprise française située à l’étranger.

À noter qu’il existe des récompenses pour la plupart des secteurs publics : médaille d’honneur des chemins de fer, médaille d’honneur des douanes, etc.