ISCPA, un pied dans l’action

Se confronter à la réalité professionnelle dés son accès aux études supérieures notamment en multipliant les stages permet aux étudiants, d’avoir un pied dans le cœur de métier mais aussi de se créer et de développer un réseau leurs permettant, peut être, de rencontrer leur futur employeur. Vous rêvez de faire carrière dans la production et vous voyez déjà concurrençant Julien Lepers et Karine Le marchand sur les plus grandes chaines télévisées ? Allez y pas à pas et commencez tout d’abord par prendre contact avec l’ecole de production ISCPA…..

« Le concret, c’est l’homme dans le monde »

Jean paul Sartre

Avant de faire votre place dans le monde des médias, avant même d’imaginer pouvoir prendre la place de Colline Serreau, partager l’antenne avec Mathieu delormeau ou encore intégrer la production d’Endemol, il va falloir faire vos preuves et user et abuser de votre sens de la créativité.

Une formation en production est le passage obligé pour qui veut faire carrière dans les médias. Quoi de plus logique que d’apprendre à développer votre coté artiste mais aussi à faire preuve d’organisation, de réactivité et de gestion de l’urgence.

Qu’on se le dise, dans les médias, on ne compte pas ses heures…. Et on apprend tous les jours en vivant de grandes expériences professionnelles….

« Un brin de folie, un soupçon de lucidité »

Le rêve permet à l’artiste que vous êtes de rester créatif et de livrer de véritables chefs d’œuvres d’inventivité. Toutefois, être créatif ne suffira pas à votre réussite. Restez lucide et en veille durant les nombreux stages durant lesquels vous aurez la chance inespérée de croiser sans doute les grands noms du domaine et apprendrez les rouages du métier.

Observez, notez, partagez et surtout, sachez vous entourer des bonnes personnes, de celles qui sauront à même de vous donner les conseils avisés nécessaires à votre ascension.

Entre deux semaines de stages, vous vous rêvez en marion Cotillard, sublimée par une robe a fourreau de créateur, sourire narquois aux lèvres, montant une à une les marches du célèbre festival, foulant de vos escarpins sertis de lumière le tapis rouge….. Et croulant sous les flashs avides de votre image….

Dommage, pour le moment, c’est mardi, et vous avez interro, le sujet ? L’humour noir chez Almodovar. Allez, hauts les cœurs, bientôt c’est vous qui tiendrez la caméra !